Soizic.L

Petit détour de "la ville rose"la belle ville de Toulouse pour Soizic venue pour une formation en bijouterie "cire-perdue".
Un  travail personnel  axé sur la bijouterie laminée à base de plaques et de fils , Soizic désirait découvrir  la technique de la cire perdue afin de diversifier ses créations.

" Un monde du bijou différent, plus instinctif et plus artistique avec des conceptions toutes  en  courbes et en volumes.
La possibilité pour moi de m'exprimer  autrement avec la sculpture sur bijou;  La perspective d'une vraie production en atelier
avec des créations variées et originales ".

Une technique qui j'en suis sûr  était indispensable pour toi Soizic.
Une technique qui devrait te permettre d'aller encore plus loin,  jusqu'au bout de tes rêves,jusqu'au bout des créations .
Pour les conseils et les contacts, je suis là !
                                                                             H.L

                                                          




Philippe.D


Tout proche de Toulouse et de la Garonne, Philippe  est venu également se former à la fonderie de bijouterie "cire perdue".
Graphiste de profession, possédant de bonnes bases en dessin, Philippe désirait aborder  ce stage avec comme aspiration première  la découverte de ce métier bien different du sien.
Un désir de toujours qui l'attire de plus en plus.

" Dés l'enfance,  ce métier artistique m'attirait !
Imaginer et créer des bijoux, concevoir seul ses propres modèles, évoluer dans un univers créatif en perpétuelle recherche.
Ce stage me rassure et correspond à ce que j'imaginais.
Je suis à présent  conforté dans l'idée de pouvoir  m'engager un jour peut-être  dans cette voie "
.

Philippe,j'espère sincèrement t'avoir aidé pour le futur et d' avoir répondu à tes questions sur l'avenir.                                                 
                                                                             H.L


ALBUM
Clothilde et Frank B
Un  jeune couple arrivé directement d'Aix en Provence
la passion de la sculpture sur terre pour Clothilde et l'intérêt des techniques pour Frank l'ingénieur.
"Nous voulions découvrir l'univers de la fonderie artistique dans l'espoir de pouvoir créer chez nous nos propres pièces et bien sûr imaginer un futur atelier.
L'infrastructure et le financement me paraissent trés raisonnables et nous envisageons de nous lancer sérieusement dans cette activité .
Un travail vraiment  complémentaire aux pièces en terre que Clothilde  réalise déjà "


Bonne installation aux futurs fondeurs mais plus important aux futurs papa et maman !
                                                                                                    H.L
FONDERIE DE BIJOUTERIE ET MICRO-FUSION " CIRE - PERDUE "
FONDERIE D'ART  TECHNIQUE  " CIRE - PERDUE "